SWF et SVG

Flash, développé par la société Macromedia et SVG, standart élaboré par le World Wide Web Consortium (W3C), sont tous deux d'excellents formats vectoriels.

Le SVG est un standart ouvert, recommandé par le W3C. Il offre tous les avantages du Flash, qui lui est un format propriétaire binaire.

Le modèle géométrique du SVG est plus complet que celui du Flash : il intègre des motifs, des symboles, une plus grande souplesse de description des types de contour.

Le modèle objet du Flash est plus complet que celui du SVG pour tout ce qui augmente le confort et l'autonomie de l'utilisateur : objet bouton générique et paramétrable, bibliothèque complète de composants d'interface (listes déroulantes, mais aussi boites de dialogues, boites d'images …), curseurs souris personnalisables, gestion des événements clavier, objets de gestion fine des appels aux bases de données ou aux fichiers externes avec suivi de la progression du téléchargement.

Bien que ces composants puissent-être redeveloppés en JavaScript pour ensuite les intégrer à une interface SVG (de nombreuses bibliothèques sont déjà disponible), le manque de compatibilité entre les différents plugin SVG au niveau de l'implémentation JavaScript/DOM pose problème.

Enfin, en ce qui concerne la diffusion de cartes sur internet, les cartes exportées en SWF peuvent être jusqu'à 2 fois plus compact que celles générées au format SVG. Et même si l'on peut compresser le format SVG en fichier .svgz le format Flash reste toujours plus compact.

Pour plus de renseignements sur les formats Flash et SVG, consultez les sites suivants :